La collecte de dons pour la Ligue contre le cancer débute à partir du 15 mars jusqu’au 31 mars

 

En France, les adolescents et jeunes adultes (AJA) représentent 7 millions d’individus. Chaque année, près de 2 500 d’entre eux sont atteints d’un cancer (il s’agit de la 3ème cause de mortalité des adolescents), nécessitant une prise en charge spécifique, tant sur le plan thérapeutique que psychologique. Or, le système de santé français ne les reconnait pas comme une “classe d’âge” à part entière. Ils sont donc soignés soit comme des enfants soit comme des adultes d’âge mûr, avec des traitements non adaptés à leurs besoins et à leurs attentes, ce qui constitue pour eux une difficulté supplémentaire à surmonter.

 

Aujourd’hui, le programme “Adolescent et cancer” est financé en grande partie par la collecte nationale organisée annuellement à son profit dans les centres E. Leclerc.

Comment fonctionne cette collecte ?  

Cette collecte, appelée “Tous unis contre le cancer”, a lieu en magasin du 15 au 31 mars 2019.

Il suffit de faire scanner une carte de don,  disponible à l’accueil du magasin, et aux caisses, qui créditera sur le ticket de caisse 2€ ou un multiple de 2 (correspondant aux nombres de scanne de la carte de don). Le principe est le même sur le site du Drive, il suffit d’ajouter la carte de don au panier et de choisir la quantité suivant le montant souhaité.

L’intégralité des sommes est reversée à la Ligue contre le cancer et complétée par un don supplémentaire, E. Leclerc Pont-L’abbé s’engage à donner 1000 euros à la collecte.

Quelques chiffres clés :

  • Plus de 4,5 millions d’euros récoltés depuis 2003.
  • 506 magasins mobilisés en 2019.
  • Du 15 au 31 mars 2019

Comment l’argent est-il utilisé ?

L’ensemble des sommes de l’opération “Tous unis contre le cancer” est reversé à la Ligue contre le cancer qui les alloue exclusivement au fonctionnement du programme “Adolescent et Cancer”.

En 2003 et 2004, les premières sommes collectées ont permis de financer un état des lieux global mettant en évidence les forces et les faiblesses de la prise en charge des adolescents traités pour un cancer en France.

Cet état des lieux a donné matière à plusieurs publications et, surtout, a permis de définir les axes de recherche sur lesquels s’est focalisé un premier appel à projets de recherche lancé en 2005 et renouvelé annuellement depuis. 34 projets de recherche ont ainsi été financés depuis 2005, avec des retombées positives essentiellement sur les trois sujets suivants :

 

  • Recommandations pour une meilleure prise en charge psychologique
  • Préservation de la fertilité des jeunes malades, filles et garçons
  • Amélioration du bien-être des malades (meilleur traitement et espace dédié)